Prévention des risques

La sécurité à la maison

Le 11 février, trois lycéennes Léonie, Anna et Justine sont venues sensibiliser les élèves de la classe de ce1-ce2 aux risques liés aux accidents de la vie courante.

Nous avons d’abord répondu aux questions d’un questionnaire puis elles ont expliqué ce qu’était un accident de la vie courante : c’est un accident qui peut arriver dans notre maison ou ses abords (jardin, cour, garage).

Ensuite nous avons fait trois jeux autour de ce thème : un mémory, un jeu de 7 familles et un jeu d’observation pour repérer les dangers à la maison.

A travers ces jeux, nous avons découvert qu’il y avait différents types de risques (suffocations =  difficulté ou arrêt liés à la respiration, incendies, noyades, chutes, intoxications, brûlures, coupures)

Ensuite, nous avons fait un bilan de la séance. Nous avons retenu qu’il y avait des choses à la maison qui étaient dangereuses sans que parfois nous le sachions. Il faut aussi faire très attention avec les plus-petits et ne pas les laisser sans surveillance.

L’après-midi s’est terminé par un goûter partagé.

Classe de ce1-ce2

 

Intervention de la ligue de protection des oiseaux

Au mois de février, nous avons accueilli le responsable de la ligue de protection des oiseaux de la Drôme.

Dans un premier temps, nous avons essayé de trouver la caractéristique commune à tous les oiseaux.

Ils possèdent :

- un bec

- deux pattes

- des ailes

- pondent des œufs

….. comme d'autres animaux.

Mais, ils sont les seuls à avoir des plumes.

 

Ensuite, nous avons découvert le tapis à histoires de la LPO. Nous avons placé les animaux dans leur milieu de vie.

L’intervenant a raconté l'histoire d’un petit castor qui s'était pris les pattes dans un sac plastique. Une belle histoire qui nous sensibilise au respect de la nature et aux conséquences de la pollution.

 

Un grand merci pour cette belle intervention qui a captivé les enfants. Nous bénéficierons d’une deuxième intervention pour fabriquer des nichoirs, des jumelles et des boules de graisse.

 

                                                                       La classe de TPS-PS-MS

Spectacle Noël

Visite de l'évêque

Nous avons eu la joie d’accueillir l’évêque du diocèse de Valence, lors de sa visite pastorale de la paroisse Saint Martin de la Plaine.

Les visiteurs ont tout d’abord rencontré les plus jeunes de l’école (maternelle-CP).

Dans un premier temps, la délégation qui l’accompagnait s’est présentée (8 personnes au total).

Puis, l’évêque a présenté plus particulièrement les trois prêtres présents :

-       Le père Mathias en charge de notre école

-       Le Père Joseph, ordonné prêtre en juin, présent sur la paroisse depuis deux ans

-       Le Père Guillaume Teissier, vicaire général (et ancien prêtre de la paroisse Saint Martin).

Ils ont défini ensemble le « métier » de prêtre.

La parole a été donnée aux enfants, par un jeu de questions-réponses. L’évêque a demandé ce que l’on faisait à l’église, quand est-ce qu’on y allait, qui est Jésus, que lui est-il arrivé, quels sentiments il a éprouvés sur la croix ?…

Le Père Guillaume a fait remarquer aux enfants que les quatre prêtres présents étaient de couleur différente, avec trois continents représentés. C’était une manière d’expliquer que les chrétiens sont une grande famille, très diverse ayant le même but : celui de montrer l’amour de Dieu.

Puis, ce fut le tour des plus grands (CE-CM) qui ont abordé d’autres sujets :

-       Avez-vous un chef ?

-       Que veut dire le mot évêque ?

-       Si Jésus a ses bergers, nous on est ses moutons ?

-       L’enfer existe-t-il ?

-       Si on ne croit pas en Dieu, on va en enfer ?

-       Si Dieu existe, le Diable existe ?

-       Peut-on revivre une fois mort ?

La visite s’est terminée avec la rencontre de l’équipe enseignante et du président d’OGEC autour de quelques questions concernant la vie de notre école.

 

11 novembre

11 novembre :

Les CM des Primevères rencontrent le « Souvenir Français ».

 

Pour préparer la commémoration du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale, les CM de l’école les Primevères ont accueilli comme chaque année, deux représentants de l’association du « Souvenir Français » dans leur classe. Cette association, présente dans toute la France et même à l’étranger, s’occupe entre-autre d’entretenir des tombes de personnes et soldats morts pour la France pendant les guerres. Elle participe également aux cérémonies commémoratives.

Les deux représentants ont expliqué ce qu’était une cérémonie au monument aux morts, comment elle se déroulait, mais ont aussi parlé de la première guerre mondiale et de ses conditions de vie très difficile pour les soldats, et aussi les animaux qui ont participé au conflit.

Le 11 novembre, les élèves qui le souhaitaient se sont rendus au monument de Montélier. Ils avaient des petits drapeaux bleu blanc rouge. Ils ont accompagné les représentants du Souvenir Français pour déposer une gerbe au pied de liste de noms des soldats de Montélier morts pendant la guerre.

 

Classe cinéma - PS-MS

Classe cinéma PS-MS

 

Aujourd’hui, lundi 28 mai, nous avons eu notre première journée « classe cinéma ».

Isabelle va nous accompagner toute la semaine et réaliser notre film.

Tout d’abord, nous avons mimé les émotions (un rappel pour les moyennes sections qui ont déjà fait un travail sur ce thème).

-      Les 4 émotions de base : peur, joie, tristesse, colère

-      2 autres émotions : surprise, dégoût

Nous avons ensuite parlé du casting que nous allions passer l’après-midi (ou mardi matin pour certains).

Ensuite, nous avons regardé un film « western » tourné avec des CM d’une autre école. Il y avait des indiens.

Isabelle nous a ensuite parlé des effets spéciaux dans un film.

Elle a pris en photo notre coin garage et a fait apparaître : un lion qui rugit, un guépard prêt à bondir, une girafe qui tournait la tête et deux buffles prêts à foncer.

Nous avons ensuite parlé de l’importance d’une musique dans un film.

Nous avons regardé un petit film avec 3 personnages qui racontaient une histoire. Sans musique, nous n’avons rien compris à l’histoire.

Nous avons revu ce film avec une musique « ambiance suspense » et là nous avons pensé que la dame avait peur.

Cette même scène nous a été présentée à nouveau avec une musique romantique. Les enfants ont tout de suite deviné que la dame était amoureuse du monsieur.

Donc on a compris que la musique nous aide à mieux comprendre une histoire et à ressentir des émotions.

Ensuite, nous avons travaillé sur plusieurs musiques et nous devions découvrir quelle émotion pouvait être ressentie. Bravo les enfants, vous avez été très forts à ce jeu.

Cet après-midi, nous avons réalisé une partie du casting (nous continuerons demain matin).

Nous avons d’abord différencié les rôles. Nous sommes des acteurs et Isabelle la réalisatrice.

Nous avons nommé le matériel : caméra, casque, micro, bonnette, boîte à lumière, rideau vert.

Ensuite, nous nous sommes placés les uns après les autres devant un rideau vert. Nous devions répéter des phrases proposées par Isabelle. Pendant ce temps, elle filmait.

Demain, suite au casting, on nous attribuera des rôles pour le film.

 

 

 

Pour notre deuxième journée cinéma, nous avons commencé le tournage du film.

Nous avons bien avancé dans l’histoire.

Chaque enfant avait un rôle bien déterminé et devait répéter les dialogues proposés, les intonations, les gestes proposés par la réalisatrice : pas facile !

Pendant le tournage, il y avait des spectateurs qui devaient se tenir bien sagement assis. Pas facile non plus !

 

Aujourd’hui jeudi 30 mai – troisième journée cinéma, Isabelle nous a montré le début de notre film. Nous étions très contents de nous voir.

Nous avons tourné des scènes bonus (cela nous a pris toute la matinée).

Ensuite, nous avons travaillé sur le métier de bruiteur en regardant un reportage.

Puis, pour finir la journée, nous avons identifié différents bruits.

Demain sera notre dernière journée de la classe cinéma. Nous avons hâte de voir le film en entier.

 

Vendredi 1er juin, dernière journée « classe cinéma ». On est un peu triste que ce soit déjà fini.

Ce matin, Isabelle nous a passé une nouvelle partie de notre film.

Ensuite, nous avons regardé un « C’est pas sorcier » sur les effets spéciaux. Nous avons pu voir comment on fait apparaître un énorme dinosaure, comment un camion peut se renverser, les différentes couleurs que l’on peut utiliser pour faire des effets spéciaux, etc…

Isabelle a arrêté plusieurs fois le documentaire pour nous en expliquer le contenu.

Puis, nous avons fabriqué un ticket cinéma en dessinant différents objets que l’on a côtoyé cette semaine.

Cet après-midi, nous avons écouté dans le casque le son capté par le micro.

Enfin, nous avons vu le film presqu’en entier. Il reste encore beaucoup de travail car il manque certaines voix, certains effets.

Le scénario que nous avons écrit avec la maîtresse a donné naissance à un film « Il faut sauver Petit ours brun ».

Sortie en DVD dans les semaines à venir.

Bravo les enfants pour votre participation, votre écoute, votre énergie et surtout pour la qualité de votre prestation.

Votre film connaîtra sûrement un grand succès au festival des Primevères.